Publié dans P'tits tracas de la vie

À toi ma grande, à qui je tape tellement sur les nerfs

A toi , ma grande qui a 19 ans maintenant, je pensais que tes colères incompréhensibles passeraient avec ton adolescence. Les crises sont moins longues mais encore tellement incongrues. Pourquoi tu me reproches d’aimer plus ton frère et tant d’autres choses, je ne comprends tellement pas.

J’veux pas te faire culpabiliser mais si tu savais combien ça me bouleverse dans mon petit cœur de maman… Quand tu piques une colère pendant le souper, pour un détail que tu interprètes à ta façon bien personnelle, j’essaie de te parler doucement mais tu ne m’écoutes pas, ne me comprends pas. Quoi que je dise, tu contestes, pour finalement te fermer comme une huitre.

Ma grande, je ne sais plus comment agir avec toi. Je marche sur des œufs. Je crains toujours tes changements d’humeur si brusques. Dois-je m’éloigner pour prendre du recul et laisser tomber la poussière? Je me retire de petits moments pour pleurer sans que tu me vois. Quand tu vois mes larmes, tu me regardes d’un air blasé.

Qu’est-ce qui se passe? C’est quoi le bout que j’ai pas fait correctement pour que tu réagisses si fortement?

Je ne sais plus comment ÊTRE moi, sans te taper sur les nerfs.

Je ne te reproche rien, mais je suis complètement désemparée. Dois-je te confronter? Me fâcher? Crier moi aussi? Ça me ressemble tellement pas. Aurais-je dû être plus autoritaire avec toi? Peut-être… Mais ça non plus c’est pas dans ma nature.

J’ai fait ce que je croyais le mieux pour toi ma chérie, mais j’en viens à croire que y’a des moments où je me suis trompée solide….

Je t’aime

Pearl

Auteur :

Amoureuse de la vie, passionnée par 1001 projets, anxieuse, curieuse et mi-quarantenaire. Je suis Pearl.

3 commentaires sur « À toi ma grande, à qui je tape tellement sur les nerfs »

  1. Bonsoir,
    Je viens de lire ton article qui me renvoie tellement à ce que j’ai commencé à vivre avec ma fille. Les relations entre mère et filles peuvent être si compliquées. J’espère que cela ira mieux. En ce qui me concerne, la distance n’a fait que s’agrandir. Sans vouloir te décourager, ma fille a 46 ans, et je n’ai plus eu aucun contact avec elle, pour me protéger moi-même. Elle ignore toute la peine que j’éprouve depuis toutes ces années, les pleurs, nuits d’insomnie. Je ne lui dirai pas. C’est une personne que je trouve est devenue toxique, très égocentrique, nombriliste. Son père et moi avons divorcé certes, elle était petite. Des histoires de famille, ma mère pas totalement innocente lorsqu’elle avait dix-huit ans et ma fille préférant aller vivre chez elle, ne supportant pas mon compagnon de l’époque. J’ai respecté ses choix.
    Que dire ? A son âge essayer de lui proposer de rencontrer à vous deux une sorte de médiatrice ou quelqu’un orienté(e) dans la compréhension des mots de l’une et de l’autre. Encore faut-il qu’elle accepte. La mienne a toujours refusé ce type de démarche. C’est tellement plus confortable pour elle. Cela c’est mon avis, cela évite à se remettre en question. Courage ! Il existe beaucoup d’ouvrages concernant la relation mère-fille.
    Geneviève

    J'aime

    1. Je sais que nous sommes plusieurs à vivre des difficultés avec nos filles. C’est très étrange… Parfois cela ressemble vraiment à de l’amour/haine. J’essaie de ne pas me laisser atteindre par son attitude mais je ne réussis pas toujours…

      Aimé par 1 personne

      1. C’est ce que j’ai dû faire, prendre de la distance, même si parfois, cela me donne des nuits d’insomnies. Je ne sais plus quoi faire ? J’ai donc décidé de penser à ce qui me reste à vivre en nombre d’années et à en profiter comme je peux, alors que les maux physiques s’installent. J’aimerais tant qu’elle dise ou écrive les mots qu’elle a sur le cœur.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s